Actu

Quels sont les effets néfastes de la cortisone ?

Vous êtes nombreux à prendre la cortisone pour ses propriétés anti-inflammatoires. Que ce soit pour soulager des douleurs articulaires, soignez une bronchite chronique ou pour traiter un problème ORL, ce médicament est connu pour son efficacité. Mais, attention ! Ingéré, injecté ou inhalé, cet anti-inflammatoire possède des effets secondaires que vous êtes appelés à connaître. À juste titre, découvrez-les ici.

Pour un traitement à fortes doses ou à longue durée

Une corticothérapie à fortes doses ou à longue durée peut causer plusieurs effets néfastes chez le patient. Ces effets secondaires sont de divers ordres et peuvent varier en fonction d’un certain nombre de facteurs.

A voir aussi : Comment ne pas grossir en prenant de la cortisone ?

Première vague d’effets indésirables

En prenant de la cortisone sur une longue durée ou à fortes doses, le patient peut être sujet à une prise de poids. Ceci est souvent remarquable au niveau du tronc et du visage. Il peut avoir une baisse du taux de potassium due à des troubles sanguins.

La prise de ce médicament provoque une rétention d’eau et de sel qui peut entraîner une hypertension artérielle et des œdèmes. La consommation de cette substance est également à la base d’une montée des taux sanguins de lipides, d’une faiblesse musculaire au niveau des jambes et ce n’est pas tout.

A lire également : Quel est le meilleur régime alimentaire en cas d’hémorroïde ?

La cortisone stimule l’appétit et crée une allergie au sucre pouvant donner le diabète. Elle porte atteinte à la masse osseuse avec une mise élevée d’ostéoporose.

Il n’est pas aussi rare de constater chez certains consommateurs de ce médicament des troubles cutanés tels que :

  • la fragilité de la peau et des capillaires ;
  • de l’acné ;
  • des problèmes de cicatrisation ;
  • des vergetures, etc.

Elle suscite également chez l’enfant un retard de croissance.

Deuxième vague d’effets indésirables

La cortisone provoque par ailleurs des effets secondaires tels que l’impuissance et l’aménorrhée figurant dans la catégorie des troubles sexuels. Elle donne également d’autres affections à savoir les troubles digestifs, psychiques, du sommeil, etc. Une immunodépression et des complications oculaires sont aussi observées chez d’autres patients.

Les effets secondaires de la cortisone sur une courte durée

Contrairement à une corticothérapie à long terme, les effets indésirables de la cortisone pendant un traitement de courte durée sont moins connus. Cependant, selon certaines études, les affections les plus fréquentes recensées chez ces genres de consommateurs sont les suivantes :

  • les fractures ;
  • les accidents thromboemboliques ;
  • les sepsis.

Il en ressort donc que même un traitement bref avec de la cortisone peut créer des effets secondaires pouvant conduire jusqu’à une hospitalisation.

Les facteurs à la base des effets néfastes de la cortisone

Certains facteurs sont à la base des effets indésirables de la cortisone. Il s’agit notamment de la posologie, de la durée de traitement, de la nature du corticoïde, de la voie d’administration… L’état de santé du patient et sa sensibilité aux corticoïdes sont aussi des facteurs favorables aux effets secondaires.

Articles similaires