Actu

Quel est le meilleur régime alimentaire en cas d’hémorroïde ?

Provoquant des symptômes tels que des douleurs, des démangeaisons, des brûlures ou encore des saignements, l’hémorroïde est un mal qu’il faut impérativement soigner. Mais pour guérir de l’hémorroïde, il faut également savoir que ces varices sont étroitement liées à l’alimentation que vous adoptez. Nous vous présentons alors dans cet article, quelques précautions alimentaires à adopter afin de prévenir le risque d’anémie et améliorer le tonus veineux.

Troquer les pâtes et le riz blancs contre des céréales complètes

Les céréales complètes représentent un excellent choix si vous souhaitez lutter contre l’hémorroïde. En effet grâce à son importante composition (fibres, boulgour, quinoa, sarrasin, riz complet), ces céréales stimulent les intestins ce qui permet de réduire les crises hémorroïdaires.

A lire en complément : Comment ne pas grossir en prenant de la cortisone ?

Aussi, en cas de de douleurs intestinales ou de ballonnements, il est conseillé d’opter pour des versions semi-complètes de céréales qui seront progressivement introduites dans vos assiettes.

Toujours mettre des fruits et des légumes au menu

Vous l’entendez souvent, manger 5 fruits et légumes par jour est un moyen idéal pour garder une bonne santé. Et cela le sera d’autant plus si vous souffrez d’hémorroïde. En effet, les fruits apportent de bonnes quantités de fibres et d’eau à l’organisme. Associées, ces fibres et l’eau boostent le transit intestinal, et renferment également une multitude de substances veinotoniques.

A lire en complément : Quel fruit contre les Hémorroïdes ?

Que ce soit au petit déjeuner, au déjeuner, au dîner ou encore à la collation, il faut en consommer à chaque repas. Veillez également à varier le mode de préparation (cru, cuit, compote, purée) et conservez la peau lorsqu’elle est comestible.

Quels sont les aliments à privilégier en cas de crise hémorroïdaire ?

Généralement, un régime alimentaire riche en aliments raffinés et pauvre en fibres alimentaires augmentent le risque d’hémorroïde. Gardez donc à l’esprit que les aliments riches en fibres contribuent à réduire les risques de crise hémorroïdaire en mettant moins de pression sur les veines hémorroïdaires.

Pour votre santé, ruez-vous donc sur le son de blé ou d’avoine. Cuisinez à l’huile d’olive et ajoutez de l’huile de graines de lin dans vos salades. De même, l’eau permet de faciliter le transit intestinal rendant les selles plus molles et réduisant ainsi, les pressions exercées sur les veines hémorroïdaires. Pour vous rafraîchir, optez donc pour des jus de baies de couleur foncée (grenade, cerise, mûre, myrtille, açaï, goji). Ces jus possèdent des anthocyanes et des proanthocyanidines qui réduisent les douleurs et les enflures en tonifiant et en renforçant les veines hémorroïdaires.

Articles similaires